Rénovation de l’église

 

 

 

 

téléchargez la plaquette de rénovation –>Plaquette

 

Historique de l’église

L’église paroissiale est dédiée à Saint Romain. Elle est située au chef-lieu de la commune à Saint-Romain.

Construite entre 1860 et 1864, elle a été consacrée en 1867.

L’ancienne église située au sud du clocher a été démolie pour être remplacée par l’édifice actuel bâti sur l’emplacement d’un ancien prieuré (12e siècle). L’église est composée d’une vaste nef rectangulaire et d’un chœur en hémicycle qui sont appuyés au nord du clocher, seul vestige de l’ancienne église, datant de 1514.

Le clocher a été restauré, une première fois en 1687 et une seconde en 1914.

L’église quant à elle a subi une rénovation entre les années 1962 et 1967, qui a consisté à la suppression de l’accès extérieur à la tribune et de la chaire, au rafraîchissement des façades extérieures et intérieures et du sol ; de même, les bancs et l’éclairage ont étés améliorés.

L’église a été classée monument historique en 1981.

 

Objectif de la rénovation

L’église de Saint-Romain se trouve au centre de la vie pastorale et liturgique de la Paroisse et de la Commune d’Ayent.

Non seulement les messes du dimanche et de la semaine, mais aussi d’autres célébrations importantes, lors des grandes fêtes, célébrations des sacrements, baptêmes, mariages, cérémonies pénitentielles, adoration, prières/rosaire, ensevelissements, concerts de musique religieuse ou sacrée, s’y déroulent.

Le Conseil de gestion de la Paroisse, renouvelé en 2013, a lancé des études en vue de la rénovation de l’église. En effet, la dernière rénovation datant bientôt d’une cinquantaine d’années, il devenait urgent d’entreprendre des travaux essentiels afin d’assurer la pérennité de l’édifice et d’effacer les traces des dommages et des dégâts subis depuis 50 ans, voire depuis la construction il y a 150 ans.

Le souci est aussi de transmettre aux générations futures un bel édifice restauré, avec des œuvres d’art qui témoignent d’une époque, et notamment les magnifiques tableaux du peintre Raphaël Ritz.

 

 

Programme des travaux

La rénovation devrait idéalement débuter en 2015 et se déployer en 2 étapes principales, d’une année chacune (pour rationnaliser l’installation et la location des échafaudages) : les travaux à l’extérieur en 2015, les travaux à l’intérieur en 2016.

Les travaux isolés, qui ne dépendent pas de la pose des échafaudages, pourraient être entrepris en 2017.

L’objectif idéal visé est d’achever la rénovation en 2017, exactement 150 ans après la consécration

de 1867 et 50 ans après la rénovation de 1967.

 

Description des travaux

Les travaux feront l’objet de phases de priorité ou d’urgence, mises en évidence suite aux dégâts subis et en fonction de l’état actuel de l’église :

En voici l’inventaire et le descriptif sommaire :

-La révision de l’orgue.

-La révision des cloches et leur automatisation.

-Les ferblanteries, composées des chéneaux et des descentes de toit avec le raccordement au réseau existant et tous les raccords à la toiture et au clocher.

-Le toit, avec la réparation de la charpente et le remplacement des

tuiles Eternit des années 1960 par une toiture d’ardoises naturelles.

-L’isolation des sous-pentes pour l’amélioration des déperditions de

chaleur.

-La corniche encerclant l’église sous la toiture qui est à restaurer.

-L’escalier de l’entrée principale avec les murs adjacents et le mur d’enceinte de la place au sud jusqu’à l’escalier menant à la cure.

– Le traitement des surfaces extérieures de l’église et de la sacristie.

– La sacristie avec le remplacement des fenêtres, le réaménagement de la salle paroissiale, le rafraichissement des peintures, un nouvel ameublement et une amélioration du chauffage.

-Le traitement des surfaces intérieures, avec les nettoyages des corniches, la reprise des fissures de la voûte, les peintures, la remise en état des bancs.

-Les aménagements extérieurs de la place au sud (ancien cimetière).

-La restauration des peintures décoratives et des oeuvres d’art.

-L’éclairage et la sonorisation doivent aussi être améliorés et font partie du programme des travaux.

 

Pour nous aider

Si vous souhaitez nous soutenir dans ce projet de rénovation, nous vous invitons à le faire sur le compte suivant :

Banque Cantonale du Valais, 1950 Sion

Paroisse d’Ayent

IBAN CH60 0076 5001 0238 6790 4

Grand merci pour votre aide !